Statut SAS : de quels privilèges le président profite-t-il ?

Depuis 1999, la société par actions simplifiée n'a cessé de gravir les échelons, jusqu'à l'atteinte du sommets des entreprises les plus nombreuses de France. Ceci revient aux avantages suivants :

  • la simplicité de son fonctionnement

  • la flexibilité de ses statuts

  • la possibilité de choisir un régime fiscal avantageux

  • la limitation de la responsabilité des associés à hauteur de leurs apports

  • l'illimitation du nombre des associés.

Le président profite également de certains privilèges indéniables, à savoir :

  • impôt sur le revenu global très peu onéreux estimé à 8% de ce dernier
  • il est assimilé-salarié, ce qui leur permet de bénéficier d'une sécurité sociale du régime général
  • s'il perçoit un salaire, ils ouvrent droit à la cotisation pour la retraite et pour l'assurance maladie

  • si la rémunération est sous forme de dividendes, il ne paie aucune cotisation.

Avec tous ces avantages, il est plutôt logique que les entrepreneurs optent pour le statut sas.

quels sont ses inconvénients ?

La SAS est certes avantageuse mais elle ne présente pas que des privilèges. En effet, elle a également des inconvénients à prendre au sérieux, tels que : l'interdiction d'accéder à la bourse et au marché financier, l'absence de couverture social pour les dirigeants non-salariés et les charges sociales trop élevées.